Catégorie
Contenus associés
Vous avez des doutes sur une situation de violences sur un mineur

Vous avez des doutes sur une situation de violences sur un mineur

Il arrive que l’on développe une inqui&...

Vous connaissez un mineur qui a vécu des violences révélées

Vous connaissez un mineur qui a vécu des violences révélées

Le positionnement à adopter face à un ...

J’ai peur d’en parler

J’ai peur d’en parler

J'ai subi ou je subis des violences, des coups, ...

Je suis harcelé(e)

Je suis harcelé(e)

Certains jours, voire tous les jours, de maniè...

Je suis témoin de harcèlement

Je suis témoin de harcèlement

Certains jours, voire tous les jours, de maniè...

Tags
Aide Santé

Quelles sont les conséquences des violences ?

Lorsque l'on subit des violences, qu'elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles, cela entraîne des changements dans notre corps, notre santé, notre moral, notre façon de voir les choses et de grandir.

Suite à une agression, du harcèlement, de la maltraitance, des attouchements, un viol, du racket, etc., nous pouvons ressentir des difficultés à faire les choses du quotidien, comme avant.

Les répercussions possibles de tels événements sont variées, et chacun réagit à sa façon, en fonction des faits et de son histoire.

Une souffrance peut se manifester de différentes façons :

  • sentiments de honte et de culpabilité
  • tristesse, désintérêt, démotivation
  • angoisses, peurs
  • souvenirs trop présents, images qui reviennent en boucle, difficultés à penser à autre chose
  • doutes sur soi et/ou sur ce qui a pu se passer
  • irritabilité, colère
  • difficultés pour s’endormir, cauchemars, réveils dans la nuit
  • changements dans les conduites alimentaires
  • douleurs au ventre, maux de tête, vertiges
  • sentiment de solitude, difficulté à être avec les autres
  • autres choses encore …

Ces réactions n’apparaissent pas systématiquement. Elles peuvent être immédiates après l’agression ou venir plus tard.
Elles peuvent être passagères ou durer longtemps.

Dans tous les cas, l’important est de ne pas rester seul et de parler à son entourage, à ses amis ou à des professionnels spécialisés.

Si on souhaite en parler à quelqu'un que l'on ne connaît pas, on peut appeler le 119. C'est une ligne téléphonique anonyme et gratuite où des personnes habituées de ces situations nous écoutent et répondent à nos questions.

Quelles sont les conséquences pour un adulte n'ayant pas pu parler des violences de son enfance ?

Quelles sont les conséquences des violences subies durant l'enfance ?